Au coeur du mouvement. Plan stratégique 2018-2017
Accueil > Salle de presse > Communiqués

Communiqués

60,9 M$ pour les infrastructures de transport en commun à Québec

Fonds pour l'infrastructure de transport en commun

Québec, le mercredi 16 mai 2018 - Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) se réjouit des sommes significatives qui seront investies dans la région de Québec  par les gouvernements du Canada et du Québec pour l’amélioration des infrastructures de transport en commun.
  

« Le RTC est à l’aube d’une période de développement historique et se réjouit du soutien des gouvernements du Canada et du Québec à cet égard. Les sommes confiées au RTC permettront de commencer la mise en place des infrastructures qui seront l’assise du réseau du futur, notamment les Parc-O-Bus d’envergure régionale, et de poursuivre l’amélioration de l’expérience client et la diversification du parc autobus. Tous les citoyens de l’agglomération vont en profiter », s’est réjoui Rémy Normand, président du RTC.

Leur contribution, issue du Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC), s’élève à 60,9 M$.

Un total de 24 projets

Les 24 projets annoncés totalisent environ 67 M$ en y ajoutant la contribution du RTC. Ils incluent notamment la mise en place du terminus de la Faune, d’un Parc-O-Bus d’envergure régionale dans le secteur de l’aéroport international Jean-Lesage de Québec, l’achat de 32 midibus hybrides confortables et écoénergétiques ainsi que l’amélioration des outils de gestion et d’information clientèle du RTC. Des études préalables à la mise en place des pôles d’échange Saint-Roch et D’Estimauville, qui deviendront les plaques tournantes du nouveau réseau, figurent aussi à la liste des projets financés par Ottawa et Québec, de même que plusieurs travaux de mise à niveau du centre Lebourgneuf rendus indispensables par le passage des années et la diversification du parc de véhicules. Construit en 1979, le plus grand centre d’exploitation intégré de transport en commun au Canada a connu ses dernières rénovations majeures en 1985.

« La volonté des gouvernements supérieurs d’investir dans le transport en commun profitera à notre région pour des générations. Leurs contributions nous permettent d’aller de l’avant afin d’offrir aux citoyens de l’agglomération des options de déplacement modernes, efficaces et confortables, à la hauteur de leurs attentes », a conclu Rémy Normand.


 

Partager
Restez branché
Site mobile
Facebook
Twitter
Youtube
Fil RSS
RTCnomade
Infolettre