Accueil > Salle de presse > Communiqués

Communiqués

Métrobus 807 dès samedi : un service de meilleure qualité pour des milliers de clients


Québec, le 18 août 2016 – L’entrée en service du Métrobus 807 ce samedi, le 20 août, améliorera la qualité des services pour les milliers de clients de l’actuel parcours 7 en leur permettant de bénéficier de plus d’espace, de plus de places assises et de toutes les fonctionnalités de Nomade temps réel. Cette transformation fort attendue coïncide avec l’arrivée des nouveaux véhicules articulés hybrides et climatisés au Réseau de transport de la Capitale (RTC), qui devient ainsi la première société de transport au Canada à intégrer ces véhicules sur son réseau.

Troisième parcours le plus achalandé du RTC, le Métrobus 807 sera entièrement desservi en autobus articulés dès son lancement. Comme les autres Métrobus, il sera accessible aux personnes en fauteuil roulant. D’autres améliorations de service importantes se concrétiseront ce samedi.

Nouveau parcours 19 : plus pratique
Le parcours 19, qui desservira les quartiers centraux de l’arrondissement de La Cité-Limoilou, donnera ses premiers tours de roue ce samedi. Empruntant la côte Sherbrooke, il offrira un lien rapide entre Limoilou, Saint-Sauveur et Montcalm, desservant les axes commerciaux de la rue Cartier, de la rue Saint-Vallier Ouest et de la 3e Avenue ainsi que le Cégep de Limoilou. Rappelons que des midibus hybrides y seront affectés à compter de 2018.

Parcours 75 bonifié : un lien direct plus fréquent vers Sainte-Foy
Le parcours 75, quant à lui, sera bonifié de façon importante pour offrir un lien rapide et fréquent entre le secteur nord-ouest de l’agglomération et les pôles d’étude, commerciaux et d’emploi du plateau de Sainte-Foy, en passant par le terminus Galeries de la Capitale. Les clients des parcours eXpress du nord-ouest bénéficieront de plus de flexibilité grâce à des passages aux 30 minutes toute la journée.  

Autobus articulés hybrides : 23 reçus d’ici la fin de l’année
Les véhicules articulés hybrides, dont l’achat était prévu au Programme triennal d’immobilisations 2016-2018, sont munis du même type de propulsion hybride électricité-diesel que les autobus standards mis en service à l’été 2015. Au total, 23 autobus seront livrés au RTC d’ici la fin de 2016, ce qui permettra également de desservir les clients du futur parcours Métrobus 804 à l’aide d’articulés, tout comme ceux des parcours 800, 801 et 802.

« Les efforts que nous déployons depuis quelques années pour améliorer le confort de nos clients se poursuivent et sont de plus en plus apparents, a souligné le président du RTC, Rémy Normand. Nous sommes fiers de présenter aujourd’hui ces véhicules attrayants qui permettront à une grande partie de notre clientèle, celle des parcours à haute fréquence, de profiter de cette nouvelle génération de bus, comme pouvait le faire celle des parcours locaux depuis un an. »

En tenant compte des véhicules déjà reçus et de ceux qui seront livrés dans les prochaines années, pas moins de 20 % du parc d’autobus du RTC sera composé de véhicules hybrides en 2018.

Un habitacle plus confortable
Les nouveaux véhicules différeront des autobus articulés diesel de plusieurs façons :
Système de climatisation qui rend le bus plus frais en été, moins humide et réduit la buée dans les fenêtres
Fenêtres plus grandes et meilleure luminosité
Meilleure qualité de l’air en général (fenêtres fixes et air filtré)
Habitacle plus silencieux
Bouton simple pour activer l’ouverture des portes de sortie arrière
Plus grand espace de dégagement en hauteur
Éclairage DEL modulable 

Hybrides standards : des économies de carburant substantielles
Intégrés sur le réseau il y a un peu plus d’un an, les autobus hybrides standards ont rempli leur promesse en matière d’économies de carburant et d’émissions de gaz à effet de serre.

« Nous visions une baisse consommation de carburant de l’ordre de 20 % et les économies constatées jusqu’à présent s’établissent en moyenne à 27 % par rapport aux véhicules achetés en 2012. Nous sommes donc très satisfaits. Ces économies de carburant substantielles se traduisent par ailleurs par une diminution des rejets de CO2 du même ordre, s’est réjoui Rémy Normand. Cela laisse présager des résultats positifs pour les nouveaux articulés », a-t-il poursuivi.



 

 


 

Partager
Restez branché
Site mobile
Facebook
Twitter
Youtube
Fil RSS
RTCnomade
Infolettre